enquete_preventionroutiereCette enquête d’observation des équipements de visibilité, d’éclairages et casques a été réalisée sur près de 3300 cyclistes urbains circulant de nuit, à Paris et dans 10 villes de France, par les bénévoles de l’association Prévention Routière, entre janvier et mars 2018.

Et les résultats sont alarmants : ce sont en effet 57% des cyclistes qui roulent mal éclairés la nuit ! Si les vélos en location sont la plupart du temps bien équipés et bien entretenus au niveau de l’éclairage, 6 cyclistes urbains sur 10 qui utilisent leur propre vélo manquent d’éclairage et un tiers roulent même sans éclairage du tout.
Seuls 17% de cyclistes urbains roulent avec un vêtement ou un accessoire réfléchissant.

Le Code de la Route rend pourtant obligatoires les feux de position avant et arrière, les catadioptres à l’avant et à l’arrière, les réflecteurs sur les pédales et d’autres visibles sur les côtés comme par exemple des catadioptres sur vos rayons de roue. Quant au gilet jaune, il est obligatoire de nuit hors agglomération depuis juillet 2008.

 

Un éclairage vélo en bon état et un gilet jaune pour votre visibilité

 

Niveau éclairage, les lampes à diodes ou leds ont remplacé les ampoules classiques à filament, et sont désormais plus efficaces et résistantes. Rien ne vaut un bon kit d’éclairage vélo complet à leds à l’avant et à l’arrière de votre vélo, avec catadioptres sur les roues, pour rouler de nuit.
Ajoutez-y un gilet jaune, un brassard, un scotch réfléchissant sur le sac à dos, une sonnette et un écarteur de danger, et on ne pourra plus vous rater en cas de brouillard ou de pluie !

Si vous roulez uniquement 2 à 3 fois par semaine, optez pour un feu à pile. Pour les gros rouleurs ou les vélotafeurs, préférez les éclairages rechargeables sur batterie/USB ou les feux dynamos, plus autonomes et fiables. A l’avant, installez votre feu blanc ou jaune sur la fourche, sur votre guidon, voire sur votre panier si vous en êtes équipé. A l’arrière de votre deux-roues, positionnez votre éclairage rouge sur les freins, sur les haubans, la tige de selle, le porte bagage ou le garde-boue au cas où.
Vous pouvez par ailleurs placez un éclairage spécifique sur votre casque pour davantage de visibilité.

Pour rappel, sans élément de visibilité, un cycliste n’est perçu par les automobilistes qu’à 30 mètres seulement. Un gilet ou tout autre élément réfléchissant vous permet d’être visible à 150m !

 

feux_velo

catadioptre

ecarteur

gilet_jaue

brassard

Trop d’accidents dûs à un éclairage cycle insuffisant

 

Le nombre de victimes à vélo est en augmentation et atteint 173 morts en 2017, soit 11 fois plus qu’en 2016. Un cycliste a trois fois plus de chance d'être tué qu'un automobiliste aujourd’hui.
La hausse du nombre d’accidents en ville peut s’expliquer par la cohabitation difficile avec les voitures, ou encore par un éclairage urbain parfois insuffisant, Mais les cyclistes doivent également prendre leur responsabilité. En effet, 15% de cyclistes tués pendant la nuit sont souvent mal équipés, avec un éclairage absent ou défaillant.

 

 

Alors, à l’arrivée de l’automne, il est temps de vous équiper ! Vous trouverez parmi tous nos accessoires vélo & équipements du cycliste en promotion, de nombreux gilets jaune homologués, bandes ou brassards de sécurité réfléchissants, mais aussi tout l’éclairage cycle indispensable à moins de 20 €.

 

visibilite_a_velo